LA PHILOSOPHIE DU PORC

Auteur : Liu Xiaobo Editeur : Bleu de Chine, Gallimard Date : 2011

Auteur : Liu Xiaobo
Editeur : Bleu de Chine, Gallimard
Date : 2011

« La philosophie du porc » désigne le pacte passé depuis le début des années 90 entre le Parti et les élites chinoises : ces dernières, estime Liu Xiaobo, se sont laissé acheter en échange de leur silence face aux violations systématiques des droits de l’homme perpétrées par le régime.

Liu Xiaobo n’épargne personne : fonctionnaires corrompus, hommes d’affaires véreux, intellectuels et artistes « vendus », tel le cinéaste Zhang Yimou, qui commença par se faire un nom avec des films primés à l’étranger et interdits en Chine, pour finir organisateur de la grand-messe des JO de 2008.

Les élites, note Liu Xiaobo, « sont entrées spontanément dans la porcherie » et la nouvelle classe moyenne, forte d’une centaine de millions de personnes, a suivi. Tout cela met certes du baume sur les blessures à l’âme infligées par le massacre du 4 juin 1989 (place Tiananmen), mais permet aussi de rester aveugle au fossé grandissant entre nantis et laissés-pour-compte et aux violations des droits de l’homme : arrestations, détentions arbitraires, répression de toute manifestation.

L’espoir de changement réside désormais, selon Liu Xiaobo, dans la société civile dont l’émergence a été rendue possible par la fin du totalitarisme et le développement de l’économie de marché, associés aux nouvelles technologies de communication

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s