FIL D’ACTUALITES Expression & Information (1er trimestre 2012)

* Entrée en vigueur à Beijing de nouvelles règles pour les sites de microblogs. Les
cybernautes doivent communiquer leur numéro de téléphone pour s’enregistrer et ne peuvent plus utiliser de pseudonymes, ce qui était jusqu’alors le cas le plus fréquent : selon l’agence Reuters, 19 millions d’utilisateurs seulement sur un total de 300 millions s’étaient enregistrés sous leur vrai nom (R.S.F., 16/03/2012)

* Une étude de l’Institut des technologies du langage et publiée dans New Scientist
montre l’ampleur de la censure qui s’exerce sur les microblogs de Sina Weibo
(équivalent de Twitter) . Elle porte sur 60 millions de messages envoyés entre le 27 juin et le 30 septembre 2011 et examinés trois mois plus tard pour rechercher les textes disparus (16% de l’ensemble). Semblable au contrôle de l’Internet, la censure des microblogs empêche de joindre des sites hors du territoire, bloque la recherche sur les termes sensibles ou sur les dissidents connus ; au Tibet, elle supprime la moitié des messages mais seulement 12% à Beijing et 11% à Shanghai. (B.B.C. news, 9/03/2012)

* Gérant d’un cybercafé à Kunming (Yunnan) et organisateur d’un site Internet
favorable à la démocratie, Cao Haibo est détenu depuis quatre mois pour «incitation à la subversion du pouvoir d’État». Son épouse n’a aucune nouvelle depuis son incarcération et ne dispose d’aucunes ressources propres pour survivre avec son nouveau-né. (Weiquanwang, 29/02/2012)

* Venu enquêter sur des réquisitions de terrains à Panhe, dans le district de Cangnan (Zhejiang), le journaliste hollandais Remko Tanis a été entouré par un groupe d’individus en costume civil et frappé à tour de rôle par une vingtaine d’entre eux. Ils ont vidé sa caméra et saisi ses notes et ses documents. Puis ils s’en sont pris aux villageois que le journaliste venait de questionner. Les villageois manifestent au sujet des indemnisations proposées après réquisition de leurs sites d’aquaculture. Deux journalistes de France 24, Baptiste Fallevoz et son assistant Jack Zhang, ont subi une attaque semblable. (R.S.F., 23/02/2012)

* Fermeture d’un microblog destiné à faire la lumière sur les procédés employés par
la municipalité de Linyi (Shandong) pour obtenir la destruction des logements et pour intimider les habitants. Les autorités provinciales avaient déjà fermé le 7 janvier le microblog Les réfugiés de Yizhou puis un autre créé quelques jours plus tard dans le même dessein. Ces microblogs ont été conçus par des personnes âgées, auxquelles il avait fallu six mois pour se familiariser avec l’Internet. Elles avaient
été affectées par la manière employée par la municipalité de Linyi en 2007 pour obtenir l’éviction « volontaire » de 2.700 habitants et pour bloquer toute action en justice. (Weiquanwang, 19/01/2012)

* Les autorités ont imposé le silence sur la forte pollution d’air qui affecte la capitale,
au moment même où s’y ouvre la Conférence consultative municipale. La semaine
précédente, le maire s’était pourtant engagé à publier le taux de particules polluantes PM2,5, pour répondre à l’irritation croissante de la population devant le secret maintenu sur un élément influençant directement la santé publique (taux de cancer pulmonaire notamment). (South China Morning Post, 12/01/20212)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s