FIL D’ACTUALITES MINORITES ETHNIQUES (1er trimestre 2012)

* Les tribunaux des districts de Luhuo et de Seda (Sichuan) ont condamné 7 Tibétains à des peines de 10 à 13 ans de prison pour «brigandage». A 5 autres, ils ont infligé de 3 à 7 ans de prison pour «incitation aux troubles» et «immixtion dans les affaires publiques». (Xinhua, 21/03/2012)

* Plus de 60 moines du monastère Bora, situé dans le district de Xiahe (préfecture tibétaine autonome de Gannan, au Gansu), ont défilé dans les rues de la ville. Le lendemain, 40 d’entre eux ont été emmenés par la police ; celle-ci a fait de même le 22 mars avec 4 moines. Les détenus ont été relâchés peu après contre promesse de ne plus défiler et de retourner contre le mur les effigies du Dalai lama. (Tibetan Centre for Human Rights and Democracy, 20-22/03/2012)

* Arrestation par la police népalaise de 94 Tibétains qui s’apprêtaient à brûler le drapeau chinois devant l’ambassade de Katmandou et qui criaient des slogans en faveur de la libération du Tibet. Ils devaient être relâchés après enquête. (Anapurna Post, Katmandou, 15/03/2012)

* Suicide par le feu d’un moine de 18 ans, Gepe, du monastère de Kirti situé à Ngaba,préfecture de Ngaba (Sichuan). Le 5 mars, Dorje, du même âge, s’était suicidé près d’un bâtiment administratif de la même ville. La veille, une veuve et mère de quatre enfants, Rinchen, avait fait de même près d’un poste de police. Le 3 mars, une collégienne s’était suicidée près d’un marché aux légumes de Machu, dans la préfecture autonome tibétaine de Kaniho, au Gansu. (R.F.A., 5-6-12/03/2012)

* Condamnation à mort par un tribunal de Kashgar (Xinjiang) du Ouighour Abdukerim Mamut, pour avoir conduit l’attaque menée le 28 février dans un marché de Yecheng, près de Kashgar. (Tianshan.net, 27/03/2012)

* Manifestation à Kardze (Sichuan), dispersée par la police. Dans le même district, à Zame et dans celui de Dege,à Nangdo, deux bâtiments ont été incendiés au milieu du mois. Le 8 février, 400  moines marchent sur 12 kilomètres pour demander la libération de prisonniers à Chenduo (préfecture de Yushu au Qinghai) cependant qu’un millier de manifestants se rassemblent à Nangqian, dans la même préfecture. (R.F.A., 7 à 11/02/2012)

* Condamnation de l’écrivain Tsering Norbu à deux ans de prison pour la publication d’un livre sur les manifestations de 2008 au Tibet. (R.S.F., 23/02/2012)

* Un affrontement armé survenu sur un marché de Karjilik (Yecheng en chinois) a fait 10 morts dans la population et 2parmi les attaquants, selon l’agence Xinhua qui qualifie l’incident «d’attaque terroriste». Les faits – dont il existe plusieurs versions – n’ont pu être vérifiés dans cette région reculée.

* Les autorités régionales vont recruter 8000 policiers à destination de chacun des villages du Xinjiang. Ils effectueront des patrouilles, contrôleront les mouvements migratoires et mettront un terme aux « activités religieuses illégales ». (Xinhua, 30/01/2012)

* La région autonome du Tibet a accueilli 8,7 millions de touristes en 2011, ce qui correspond à une progression annuelle de 27%. Le nombre des touristes étrangers s’élève à 270.000. (Xinhua, 13/02/2012)

* Les autorités ont supprimé les autorisations de voyage au Tibet pour les mois de février et mars, craignant des troubles à l’occasion du Nouvel an tibétain ou de célébrations en l’honneur des moines qui se sont suicidés. (Mingpao, 26/01/2012)

* Le chef-adjoint de la Conférence consultative régionale a annoncé la reprise en main de la gestion des monastères, dans le dessein de promouvoir les valeurs patriotiques chez les moines et les nones et de réduire l’influence du dalai lama. Officiellement, le Tibet a plus de 1.700 sites religieux, où vivent 46.000
moines et nones. (Xinhua, 8/01/2012)

* Selon Xinhua, la police aurait sauvé 2 otages et tué 7 terroristes à Guma (en chinois Pishan) dans la préfecture de Hotan. Le groupe aurait résisté à l’arrestation et tué un policier. Le 30 décembre, les autorités locales affirmaient que quinze Ouighours s’étaient perdus en chemin alors qu’ils allaient recevoir une formation à la Jihad hors des frontières. ; ils auraient forcé deux bergers du village de Mukula à leur montrer la route. Mais selon les villageois, 4 femmes se trouvaient parmi les 7 tués. La police aurait emmené 5 enfants en détention dont 2 auraient été atteints par balle. Le Congrès mondial ouighour demande une enquête indépendante sur la réalité de l’événement. (Xinhua, South China Morning Post, R.F.A. 29-30/12/2011)

* La destruction d’une mosquée à Taoshan (Région autonome Hui du Ningxia) a provoqué une bagarre. Il y aurait eu au moins 5  morts, selon les manifestants. La police nie les décès mais reconnaît l’arrestation de 80 personnes. Une trentaine de villageois hui étaient encore détenus dans les locaux de la police le 13 janvier. (Centre d’information pour les Droits de l’Homme et la démocratie, 2/01/2012)

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s