Stèles : La grande famine en Chine, 1958-1961

Auteur : Yang Jisheng Editeur : Seuil Date : 2012

Auteur : Yang Jisheng
Editeur : Seuil
Date : 2012

Initié par Mao à la fin des années 1950, le « Grand Bond en avant » provoque un gigantesque désastre économique dans les campagnes chinoises. Pour nourrir les villes, on en est réduit à affamer les paysans.

La ferveur révolutionnaire des cadres locaux se mêle à la terreur qu’inspire la hiérarchie pour aggraver la situation ; la transmission de fausses informations (exagération des récoltes, occultation des morts de faim) donne lieu à des instructions insensées (achat forcé de quantités basées sur les résultats exagérés) auxquelles l’administration n’ose s’opposer.

La folie de la collectivisation à outrance détruit toute la société rurale, jusqu’à la famille. Dès la fin 1958 s’abat l’horreur : des villages entiers sont effacés par la famine, les cas de cannibalisme se multiplient, les survivants perdent la raison ; en sus des morts de faim, beaucoup sont battus à mort, ou poussés au suicide, des milliers d’enfants sont abandonnés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s