Mon combat pour les ouvriers chinois

Auteur : Han Dongfang  Editeur : Michel Lafon Date : 2014

Auteur : Han Dongfang
Editeur : Michel Lafon
Date : 2014

Né en 1963 à Pékin, Han Dongfang a traversé activement les grands événements de la Chine contemporaine. Adolescent pendant la révolution culturelle lancée par Mao, puis soldat de l’armée populaire, il est devenu ouvrier dans la compagnie nationale des chemins de fer, ce qui l’a amené à fonder le premier syndicat indépendant de Chine.

Son destin bascule dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, au moment où l’armée tire sur les manifestants de la place Tiananmen, auxquels il s’est joint. Recherché par les autorités, il est emprisonné pendant deux ans avant d’être libéré pour raison médicale.

Interdit de territoire chinois, Han Dongfang a trouvé refuge à Hong Kong, d’où il mène son combat pour la défense des travailleurs de Chine grâce à son organisation, le China Labour Bulletin. Après 20 ans d’activisme, Han Dongfang est aujourd’hui l’homme le plus écouté du monde ouvrier chinois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s