CONFESSION D’UN TRAITRE A LA PATRIE

Auteur : Li Chengpeng Editeur : Liana Levi Date : avril 2015

Auteur : Li Chengpeng
Editeur : Liana Levi
Date : avril 2015

Ce livre est une sélection des billets publiés par Li Chengpeng sur son blog depuis 2008. Il aborde tous les sujets qui fâchent le pouvoir chinois : la liberté d’expression, les démolitions sauvages, les avortements forcés, les exactions des gardes urbains, les scandales immobiliers et sanitaires, la pollution, la vague de suicides dans certaines usines, le droit à l’éducation, la corruption des politiques…

Dire la vérité en Chine n’a rien de facile. Li Chengpeng déploie des trésors d’ingéniosité pour échapper à la censure. Cela fait de ces textes des petits chefs-d’oeuvre d’inventivité. Chacun d’eux dénonce une société malade et appelle la population à vivre plus librement et dans la dignité. Malgré la censure et les démonstrations de force des ultra-patriotes, plus de 800000 exemplaires du livre ont été vendus en Chine depuis sa parution. Il s’agit ici de la version non censurée.

Li Chengpeng est journaliste sportif dans les années 1990, il s’intéresse très vite à la corruption dans le sport et publie : « Football chinois : toute la vérité ». Après le tremblement de terre de Sichuan en 2008,  il ouvre un blog sur le réseau social chinois, Weibo, où il publie des posts très engagés. En peu de temps, près de 7 millions de personnes le suivent. Il pose sa candidature aux élections locales à Chengdu en 2011, mais on lui interdit finalement de se présenter. A l’étranger, sa notoriété grandit. En 2014-2015, il obtient une résidence d’écriture à Harvard

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s