FIL D’ACTUALITES MINORITES ETHNIQUES (4eme trimestre 2015)

LIRE également notre rubrique « Ils ont donné leur vie »

* Vote à l’unanimité par l’Assemblée nationale d’une loi antiterroriste, avec entrée en vigueur au 1er janvier 2016. Elle autorise l’armée à mener des opérations hors du territoire, après approbation de la Commission militaire du Comité central et des pays concernés. Un groupe directeur de l’action antiterroriste se constituera au niveau de l’État et disposera d’agences aux échelons inférieurs. Les sociétés à compétences technologiques devront communiquer leurs mots de passe et méthodes de cryptage aux services de la Sécurité. (S.C.M.P., 27/12/2015)

* Arrestation du jeune Tashi Dhondup, du village Ponkya, à l’issue de sa protestation solitaire dans le district Dzoege de la préfecture autonome tibétaine et Qiang de Ngaba (Sichuan). Il portait un portrait du Dalaï-Lama et un drapeau tibétain. On ignore où les forces de sécurité l’ont emmené. (T.C.H.R.D., 21/12/2015)

* Deux moines du monastère Kirti, dans le district de Ngaba (Sichuan) ont été condamnés à des peines de prison, pour leur protestation solitaire en faveur du retour du DalaïLama et de la liberté et de l’égalité pour la population tibétaine. Le premier, Gedun Phuntsok, 18 ans, a été condamné à quatre ans d’incarcération vers la fin du mois d’octobre ; le second, Lobsang Kelsang, 19 ans, à trois ans et demi, le 2 novembre. Tous deux avaient été arrêtés au mois de mars 2015. (T.C.H.R.D., 4/12/2015)

*Arrestation d’un protestataire solitaire dans la préfecture autonome Kardze (Sichuan) alors qu’il criait des slogans et demandait le retour du Dalaï-Lama. La famille de Sangay ignore où il se trouve. (T.C.H.R.D., 1/12/2015)

* Au cours du mois, plus de 900 personnes se sont retrouvées sans toit aux alentours du lac Kokonor (Qinghai) sans que les autorités disent le motif de ces destructions de logement. Il s’agirait d’un souci de prévenir la pollution en sauvegardant les abords du lac. Les démolitions donnent lieu à des accrochages ; des manifestants ont été frappés et placés en détention. (Phayul, 28/10/2015). (R.F.A., 27/06/2015)

* Arrestation de Samdup Gyatso, parce qu’il transportait des  tracts  «  sensibles  »  au cours d’un voyage dans la province du Qinghai. Il avait été relâché en mai 2015, à l’issue de cinq ans de détention ; les autorités lui avaient demandé de ne pas quitter sa ville de résidence et l’avaient placé sous surveillance policière constante. (T.C.H.R.D., 13/10/2015) .

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s