FIL D’ACTUALITES Ouvriers & Paysans (2ème trimestre 2016)

* Cinq ans après des manifestations victorieuses qui avaient attiré l’attention de tout le pays, les paysans de Wukan (Guangdong) ont entrepris de manifester de nouveau contre les accaparements de terrains communaux. Les paysans demandent la mise en liberté du responsable local du Parti Lin Zuluan, arrêté le 18 juin et accusé de corruption, après son appel à exposer tous les griefs liés aux réquisitions de terrains. Selon le pouvoir, il aurait détourné des fonds lors de chantiers d’infrastructures. Les villageois affirment qu’il n’en est rien et que la police se comporte en voyou, espérant empêcher une manifestation en arrêtant son chef. Des milliers de paysans se sont rassemblés les 19 et 20 juin pour réclamer les terrains perdus et pour obtenir la libération de Lin Zuluan. La police a arrêté le petit-fils de ce dernier ainsi que le chef adjoint du village. La mobilisation collective de septembre 2011 avait duré trois mois ; un villageois protestataire était mort en détention ; le mouvement avait abouti au départ des responsables du parti et à l’élection libre de nouveaux dirigeants locaux, dont Lin Zuluan. Mais la situation s’est à nouveau dégradée et nombre de responsables ont dû quitter leur poste sous l’accusation de corruption. (S.C.M.P., 16-20/06/2016)

* Sept grèves et manifestations ouvrières se sont produites début juin à Dongguan (Guangdong) à la suite de la fermeture de l’usine de jouets Xinda le 30 mai. Mille salariés de Xinda ont perdu leur emploi avec des salaires impayés et sans recevoir d’indemnités. Des piquets de grève ont empêché le transfert des machines. Une situation semblable s’est produite à l’usine Jifu à capitaux taiwanais ; les ouvriers demandaient le versement des indemnités liées aux conditions de travail éprouvantes et aux licenciements, ainsi que la désignation libre de représentants syndicaux. Cinq autres grèves et manifestations sont survenues dans des entreprises métallurgiques, électroniques, de chaussures et de textiles. (C.L.B., 10/06/2016)

* La mort survenue le 11 avril d’un garçon de 15 ans qui travaillait dans un atelier de confection de Foshan (Guangdong) a attiré l’attention sur la persistance du travail des enfants. Le jeune Wang Ningpan travaillait de 8 h à 21 h 30, avec deux jours de repos par mois. La loi interdit l’emploi de mineurs de 16 ans. Dans le district de Qidong (Hunan), dont le garçon était originaire, au moins 10 % des enfants quittent l’école pour travailler dans des ateliers illégaux ou non déclarés. Pour permettre l’embauche de son fils, sa mère avait déclaré qu’il avait 17 ans. (S.C.M.P., 9/05/2016)

* L’intensité de la compétition aussi bien dans le commerce de rue que sur le réseau internet cause la fermeture de nombreuses entreprises  de distribution depuis le début    de 2016. Il en résulte un accroissement des grèves et des manifestations liées à des revendications pour arriérés de salaires, pour ruptures de contrat ou pour liquidations de faillite. L’offre de produits dépasse le pouvoir d’achat des consommateurs, en sorte que nombre de boutiques n’ont qu’une clientèle insuffisante.  (C.L.B., 21/04/2016)  

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s