FIL D’ACTUALITES Ouvriers & Paysans (1er trimestre 2017)

* Les conflits collectifs du travail auraient triplé de 2015 à 2016 dans le secteur des services logistiques (livraisons de produits alimentaires – cuisinés ou non -, distribution de colis à domicile). Ils résultent de décisions patronales d’accroître la charge de travail ou de procéder à des abaissements de salaires plus ou moins déguisés. Il y aurait quelque deux millions de livreurs en Chine, le plus souvent d’origine paysanne. Leurs journées de travail sont de 10 à 14 heures, voire 18 heures dans un établissement de Shenzhen (Guangdong), souvent sans paiement des heures supplémentaires – et sans assurances sociales pour 90% d’entre eux. Les rémunérations sont fixées à la tâche ; le salaire net se situe vers 2.000 ou 3.000 yuan. (C.L.B., 24/03/2017)

* Condamnation à mort de Meng Zhengwei (21 ans), ouvrier illettré de Guizhou qui avait enlevé le 20 décembre 2015 et tué dans un mouvement de panique l’enfant nourrisson de son employeur qu’il avait pris en otage. L’employeur refusait de lui verser les sommes prévues lors de son embauche. Le salarié n’avait pas de contrat de travail et sa rémunération était inférieure au minimum légal. Pour le tribunal, l’employeur n’a commis aucune faute. (C.L.B., 8/03/2017)

* Manifestation à Jilin, de quelque 500 ouvriers de Volkswagen relevant d’une agence de main d’œuvre pour obtenir des salaires de même niveau que ceux des salariés directs de l’entreprise. Leur rémunération annuelle représenterait en moyenne la moitié de celle des salariés statutaires : 60 000 yuans contre 120.000 yuans. Cette revendication remonte à de nombreuses années. (C.L.B., 27/02/2017)

* Des soldats démobilisés ont manifesté en uniforme pendant deux jours devant la Commission nationale de discipline dans la capitale pour obtenir le paiement de leurs indemnités de retraite. En 2015, le chef de l’État avait annoncé une réduction d’effectifs de300 000 soldats en contrepartie d’efforts accrus pour des armements de haute technologie. En octobre 2016, un millier de soldats avaient manifesté devant le ministère de la Défense. (Reuters, 2302/2017)

* Des milliers de manifestants protestent contre la construction d’une usine d’aluminium à Daqing (Heilongjiang). Les habitants dénoncent les risques de pollution pour un grand réservoir d’eau situé à proximité et la dégradation de la qualité de l’air liée aux rejets d’une quarantaine de cheminées industrielles.  Les autorités disent qu’elles ont suspendu le chantier mais ne convainquent pas la population qui constate que les camions chargés de matériaux de construction continuent d’arriver sur le site. Le 16 février, la police anti-émeutes, parfois accompagnée de chiens, entreprend de disperser les manifestants et procède à quelques douzaines d’arrestations. (S.C.M.P., 16-17/02/2017)

* La période qui précède le Nouvel an chinois est comme d’habitude marquée par des manifestations pour obtenir le paiement des arriérés de salaires ; les ouvriers migrants en effet ne veulent pas revenir les mains vides lors des regroupements familiaux traditionnels. La pratique des arriérés est liée notamment à60.000 yuan l’extension de la sous-traitance, à la superficialité des contrôles et au ralentissement de l’activité industrielle. Les manifestations prennent la forme de blocages de la circulation (comme à Jining au Shandong, le 1 décembre, où les arriérés s’élevaient à 20.000 yuans par ouvrier), de protestations devant les bâtiments administratifs, voire parfois de menaces de suicide collectif (comme pour 20 ouvriers le 13 décembre à Nanning, Guangxi). (China Labour Bulletin, 13/01/2017)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s