LIU XIAOBO SORT DE PRISON, POUR CAUSE DE CANCER EN PHASE TERMINALE (signer la PETITION)

SIGNER LA PETITION en faveur de Liu Xiaobo (soins, visites de sa famille…)
S’il sort de cellule, c’est  que les autorités ne veulent pas qu’il meure en détention.
Message de Hu Jia, ami de Liu Xiaobo : «Le meilleur hôpital pour traiter le cancer du foie se trouve à Beijing. Les dirigeants du Parti communiste le savent aussi bien que nous. Liu Xiaobo et Liu Xia son épouse ont informé les autorités de leur désir de retourner à Beijing pour le traitement mais la Commission de Affaires politiques et juridiques a rejeté leur demande. La raison donnée, c’est que le XIX° congrès du Parti se tiendra au second semestre dans la capitale et qu’il ne faut ajouter aucun facteur déstabilisant. Aux yeux des autorités, permettre à des prisonniers de conscience tels que Liu Xiaobo ou Gao Zhisheng de revenir à Beijing équivaudrait à «laisser le tigre retourner dans les montagnes». Selon un message posté par l’écrivain et poète Liao Yiwu à Berlin, Liu Xiaobo, son épouse Liu Xia et son beau-frère Liu Hui désirent quitter la Chine. Le lauréat du Prix Nobel a exprimé son désir de se faire soigner et de mourir à l’Ouest. (I.F.C., 26/06/2017 ; Hu Jia, 26/06/2017 ; S.C.M.P., 27-28/06/2017) 
Après sept ans d’emprisonnement, levPrix Nobel de la Paix 2010, Liu Xiaobo, écrivain, journaliste, analyste politique,  a quitté la prison pour un hôpital de Shenyang (Liaoning), apprend-on le 26 juin 2017. Il est frappé d’un cancer en phase terminale.
154 lauréats du Prix Nobel demandent dans une lettre adressée au président chinois que Liu Xiaobo et son épouse Liu Xia soient autorisés à quitter la Chine pour se faire soigner aux États-Unis. Le gouvernement français se déclare prêt à accueillir le couple en France. (Initiatives for China, France-Info, 29/06/2017)
En 2009, demander le pluripartisme et le suffrage universel, c’était  «inciter à la subversion du pouvoir d’État». La modération de langage de Liu Xiaobo n’aurait pas même retenu l’attention en Occident ; cette critique pondérée a suffit à effrayer un parti accroché au pouvoir depuis 68 ans, qui refuse toute consultation populaire par une élection libre. Surtout, il fallait faire peur aux intellectuels : 10 000 d’entre eux avaient osé contresigner la Charte 08,, largement inspirée par Liu Xiaobo et diffusée juste avant son arrestation. Les proches sont également sanctionnés : Liu Xia, épouse de Liu Xiaobo, n’a pas joui d’un seul moment de liberté véritable depuis l’arrestation de son mari ; Liu Hui, son beau-frère. fut condamné à 11 ans de prison en juin 2013, sous le prétexte d’un différend commercial déjà réglé.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s